El sueño de la razón produce monstruos

Dans l’étude d’une langue la connaissance réelle du patrimoine culturel est nécessaire afin que les connexions entre langue et culture fassent sens.

C’est ainsi qu’est né un projet entre les élèves de 4ème, Mme Arcache, professeure d’espagnol et Mme Moulins, professeure d’Art Plastique. Il s’est articulé autour de la notion du rêve et de l’imagination et a abouti à une réalisation écrite et graphique. En s’inspirant du dessin de F. de Goya, El sueño de la razón produce monstruos (le sommeil de la raison engendre des monstres) chaque élève a présenté et décrit, au passé, son propre monstre apparu dans un rêve. Ce travail de recherche dans l’univers onirique a pris forme également à travers l’étude de la technique de John Kenn Mortensen, illustrateur danois qui réalise sur des post-it des dessins sur le thème de l’horreur vue par les enfants. Le « gris optique » rendu par l’accumulation de lignes graphiques dans ses dessins rappelle celui utilisé par le peintre Goya.

Un vote de toute l’équipe pédagogique a permis de récompenser les quatre meilleures réalisations (un 1er prix et 3 ex-aequo).

Mme B. Arcache -enseignante en Espagnol

Méline G., Carolina A., Mélanie L. et Luca H.

Méline G., Carolina A., Mélanie L. et Luca H.

DSCF3248

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, Collège, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.