16.11 Article de presse

Publié le 16/11/2018 à 03:53, Mis à jour le 16/11/2018 à 08:07

Toutes les générations à la commémoration

Autorités et assistance au monument aux morts.

Autorités et assistance au monument aux morts.

Plusieurs manifestations ont marqué à Gramat la commémoration du centenaire de l’armistice. Samedi 10 novembre salle de l’horloge, une cinquantaine de spectateurs a assisté au spectacle musical organisé par Aventurine 46 sur le thème des chants de soldats. L’Association des musiques de tradition populaire en Quercy avait sorti des archives des chansons recueillies dans plusieurs villages du département. Une soirée appréciée qui s’est terminée avec le chant «Non non plus de combats». Dimanche, les habitants du canton ont répondu en nombre à une célébration intergénérationnelle et cantonale. À 14 h 30 à la salle des fêtes, devant 200 personnes, Christiane Bouat a fait une présentation particulièrement détaillée de l’exposition réalisée par l’association Racines : «La vie des combattants du canton de Gramat pendant la Première Guerre mondiale». Précédés par une douzaine de porte-drapeaux, Michel Sylvestre, maire de Gramat, Jean-Luc Tarrega, sous-préfet, les sénateurs Angèle Préville et Jean-Claude Requier, les conseillers départementaux, la quasi-totalité des maires du canton, les représentants de la gendarmerie, des anciens combattants, des médaillés militaires et des détachements du CIS et du CNICG se sont rendus en défilé au monument aux morts. Plus de 300 personnes assistaient à la cérémonie conduite par Claude Louradou, président de la Fnaca comité de Gramat. Les différents textes officiels ont été lus, ainsi que des lettres d’anciens Poilus, l’appel aux 132 morts du canton, la Marseillaise, par les jeunes de Sainte-Hélène et de la Garenne. Tous les participants ont partagé ensuite un pot de l’amitié à la salle des fêtes.

La Dépêche du Midi

Ce contenu a été publié dans Actualités, Collège, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.